Pour aborder l’histoire de la touche du peintre sur le tableau, j’ai choisi de vous parler tout d’abord des Machhiaïoli.

Pourquoi partir de ce mouvement Italien..?
Parce qu’en Italie, le renouveau de la peinture, ou plus exactement la naissance de leur peinture dite « Moderne » n’ait pas issue des mêmes phénomènes qu’en France. Les peintres n’ont pas les mêmes revendications.

En France, depuis 1830 et la découverte de la photographie, Les peintres ont senti qu’un danger les menaçait réellement et qu’ils leur faudraient réagir à cette nouvelle technologie.

La photo n’en est qu’à ses balbutiements et il faut encore que l’appareil soit plus grand que l’image qu’il produit. L’académie encourage donc les grands formats qu’aucun appareil ne peut produire à l’époque.
Il reste aussi une longueur d’avance à la peinture avec sa couleur. Les photos restent en noir et blanc.

Lire la suite